50 millions de tonnes de déchets électroniques: la santé de nos enfants est menacée

Chaque année la pollution de l’environnement tuent près de 1,7 million d’enfants de moins de cinq ans dans le monde. La sonnette d’alarme est tirée dans 2 nouveaux rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Aux  causes classiques de pollution de l’environnement telles que : la pollution de l’air intérieur et extérieur, le tabagisme passif, insalubrité de l’eau, manque de moyens d’assainissement et hygiène insuffisante, s’ajoute ces dernières années la pollution causée par les millions de composants électroniques et électriques, comme les téléphones portables,  non recyclés, déversés dans la nature , ce sont les déchets électroniques.  Selon les rapports de l’OMS, ces derniers exposent les enfants  à des toxines qui peuvent entraîner une diminution des aptitudes cognitives, un déficit de l’attention, des lésions pulmonaires ou encore un cancer. On prévoit que la quantité de déchets électroniques et électriques aura augmenté de 19% entre 2014 et 2018, pour atteindre 50 millions de tonnes!

Des solutions doivent être prises en urgences pour assurer la sécurité dans tous les endroits où se trouvent des enfants.

«Un environnement pollué est mortel, en particulier pour les jeunes enfants», dit le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, en ajoutant que «les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air et de l’eau car leurs organes et leur système immunautaire sont en cours de développement et leur organisme, notamment leurs voies respiratoires sont de petite taille».

Les expositions dangereuses peuvent débuter pendant la grossesse et accroître le risque de naissance prématurée.

Africaine-santé avec communiqué OMS

PARTAGER