Comment bien vivre sa grossesse en été ?

Etre en ceinte est un état physiologique auquel la nature, qui fait toujours bien les choses, sait s’y adapter. Une femme enceinte n’est donc pas considérée comme une femme malade, mais c’est quand même un état particulier, tout précisément en été. Les grosses chaleurs, la soif, la fatigue sont parfois sources de petits désagréments. Par contre être au bord de la mer, peut être bénéfique pour la future maman si elle sait prendre certaines précautions. Pour bien vivre sa grossesse en été, voici quelques conseils, même si le ventre pèse lourd, les jambes sont enflées et la fatigue toujours présente en fin de journée.

Soleil et grosses chaleurs

Le soleil comporte quelques dangers pour la femme enceinte. Une exposition de plusieurs heures au soleil peut causer des excès de chaleur, susceptibles de nuire à la future maman et à  au foetus. La température du corps ne devrait pas dépasser 38 degrés.

Le soleil assèche la peau, qui devient plus fragile et les vergetures se développent plus facilement. Sur le visage, c’est le fameux masque de grossesse qu’il faut craindre.

La future maman devrait prêter une attention particulière à sa peau. Une crème écran est plus qu’indispensable. Elle évite les tâches sur le visage, l’apparition des rides et protège contre les rayons ultraviolets. L’application des crèmes solaires doit être renouvelée toutes les deux heures au maximum et après chaque baignade. La sueur, l’eau et le frottement du sable et de la serviette diminuent la protection.

Quand la température est très élevée, l’exposition au soleil entraîne une déshydratation elle-même source de fatigue et de complications.

La déshydratation

La déshydratation peut provoquer des vertiges, des maux de tête et des complications de la grossesse. Plus la grossesse avance, plus la déshydratation accroît le risque de contractions avant terme. Bien s’hydrater est bénéfique à la femme enceinte mais également au bébé. Même dans le ventre de sa mère, un bébé a besoin d’une quantité considérable d’eau. Une femme enceinte doit boire beaucoup,  au moins deux litres d’eau par jour. Toutes les eaux sont bonnes mais les eaux riches en calcium sont à privilégier.

Pendant la grossesse les besoins en eau sont importants. En effet, l’organisme se modifie afin de fournir au fœtus l’eau et les éléments indispensables à son développement, ainsi qu’un environnement favorable à la croissance du bébé encore dans l’utérus de sa maman. Il ne faut pas oublier non plus que c’est le sang maternel qui alimente le placenta. Le volume du sang maternel va augmenter de 40% pendant la grossesse. Un mécanisme naturel va contribuer à ce phénomène, c’est la sensation de soif, et cette dernière  est plus fréquente chez la femme enceinte.

Le fœtus a des besoins en eau, qui seront  apportés  par la maman. Une insuffisance de liquide peut entraîner un développement pulmonaire incomplet, qui peut être parfois fatal, ou encore une diminution des mouvements fœtaux responsable de déformation de la face et des membres. La consommation d’eau est donc primordiale tout au long de la grossesse et est nécessaire pour deux : la maman et le bébé.

La fatigue

Se sentir fatiguée quand on attend un bébé, est presque le lot de toutes les femmes enceintes. Il y a eu d’abord tous les changements hormonaux du premier trimestre où les signes « sympathiques » sont les plus fréquents, et par la suite, les  kilos accumulés et l’inquiétude liée à l’approche de l’accouchement sont aussi des causes de fatigue. Si on a la chance d’être au bord  de la mer, certains gestes vont « lutter » contre cette fatigue.

La natation qui permet de pratiquer une gymnastique complète et douce impliquant tous les muscles est recommandée pour « préparer » un bon accouchement. D’un autre côté le corps immergé dans l’eau est plus léger. L’hydromassage naturel des vagues est relaxant, agréable et permet de tonifier l’ensemble des muscles.

Pour soulager les jambes, rien ne vaut les promenades au bord de l’eau, en particulier quand celle-ci arrive aux genoux. Mais pour toutes ces activités, la tenue vestimentaire adaptée est capitale. Les fibres naturelles et les vêtements amples qui ne « serrent » pas sont recommandés.

Une alimentation adaptée

L’alimentation reste la première source d’énergie et de lutte contre la fatigue pour la femme enceinte. Mais avec les grosses chaleurs, il arrive souvent que l’appétit baisse. Il faut garder à l’esprit que l’alimentation d’une femme enceinte doit rester équilibrée.  Les fruits et les légumes crus apporteront la quantité idéale de vitamines et d’oligoéléments pour une grossesse en pleine forme. Comme source de protéines et de lipides, les poissons  sont intéressants en particulier ceux riches en Oméga 3.

Pour les femmes enceintes, des apports calciques sont à respecter. Au troisième trimestre les apports journaliers recommandés en calcium sont de 1.000mg par jour.

Un sommeil réparateur

Même si ce n’est pas évident en été,  il faut trouver le moyen de bien dormir quand on est enceinte. Rien ne vaut une bonne nuit de sommeil pour récupérer. A chacune de trouver le moyen le plus efficace, ventilateur, climatiseur, etc.

Dr Samira Rekik

PARTAGER