Frites et risque de diabète de type 2 : existe-t-il un lien ?

Quelle est la relation entre la consommation de pommes de terre et le risque de diabète de type 2 ?  Afin d’évaluer cette relation, les résultats de 3 études de cohorte menées aux Etats-Unis et qui avaient porté sur des professionnels de santé sans diabète ni atteinte cardiovasculaire ni cancer, ont été analysées. C’est ce que rapporte un article paru sur le site médical en ligne médiscoop.net

Les cohortes sont celles de 70.733 femmes de la Nurses’ Health Study (1984–2010), 87.739 femmes de la Nurses’ Health Study II (1991–2011) et 40.669 hommes de la Health Professionals Follow-up Study (1986–2010).

Les auteurs ont calculé les variations de consommation de pommes de terre à 4 ans. Un questionnaire additionnel a évalué le développement de diabète.

Les données de suivi de près de 4 millions de personnes années ont été analysées. Il est survenu au cours du suivi plus de 15.000 cas de diabète de type 2.

La consommation élevée de pommes de terre (qu’elle soit cuite, bouillie, en purée ou en frites) était associée à une augmentation du risque de diabète de type 2.

Les auteurs ont estimé que remplacer les 3 consommations de pommes de terre par semaine par du pain complet serait associé à une réduction du risque de diabète de 12%

Par ailleurs, pour chaque augmentation de 3 consommations par semaine de pommes de terre, le risque de diabète de type 2 sur 4 ans était augmenté de 4% (IC à 95% 0–8%).

Au total, cette étude retrouve une relation significative entre la consommation de pommes de terre et surtout de frites et le risque de développement de diabète de type 2.

Africaine-santé

PARTAGER