La solitude brise le coeur

La solitude et l’isolement social ont un effet négatif sur la santé. Selon deux études britanniques, ces situations sont associées à un risque plus élevé de 30 pour cent de développer une maladie coronarienne et un accident vasculaire cérébral. Les études ont été publiées dans la revue « Heart ».

 

Les chercheurs de l’Université de York ont effectué une recherche dans 16 bases de données d’études publiées jusqu’en mai 2015, et ont trouvé 23 études qui étaient éligibles. Les études comprenaient 181 000 adultes qui avaient subi 4 682 événements coronaires cardiaques (crises cardiaques, épisodes d’angine de poitrine, décès) et 3 002 accidents vasculaires cérébraux. La période d’observation était de 3 à 21 ans.

 

L’analyse des données regroupées a montré que la solitude et l’isolement social étaient associés à un risque plus élevé de crise cardiaque de 29 pour cent et un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral de 32 pour cent. Cela signifie que la solitude et l’isolement social sont des facteurs de risque semblables aux facteurs de risque psychosociaux reconnus, tels que l’anxiété et le stress au travail.

Les chercheurs considèrent ces résultats comme une preuve supplémentaire de l’importance des contacts sociaux pour la santé et le bien-être.

Africaine-santé

PARTAGER