OMS : L’Afrique pourra relever les défis de santé aux quels elle fait face

Le dernier rapport de l’OMS sur la santé des populations a consacré une grande partie à la santé en Afrique et les 738 millions de personnes vivant dans la Région africaine. Selon l’OMS, les dernières  données permettent d’espérer que la Région pourra peu à peu, moyennant une aide internationale suffisante, relever les défis colossaux auxquels elle doit faire face.

 

Le Rapport contient une analyse détaillée des principales questions de santé publique et des progrès accomplis dans la Région africaine.

 

Le VIH/SIDA continue à dévaster la Région africaine de l’OMS qui compte 11 % de la population mondiale mais 60 % des personnes vivant avec le VIH. Si le VIH/SIDA reste la principale cause de décès de l’adulte, de plus en plus de personnes qui en ont besoin reçoivent un traitement permettant de sauver leur vie.

 

Plus de 90 % des 300 à 500 millions des cas de paludisme qui surviennent chaque année dans le monde selon les estimations touchent des Africains, principalement des enfants de moins de 5 ans, mais la plupart des pays sont en train d’adopter de meilleures politiques de traitement. Sur les 42 pays d’endémie palustre dans la Région africaine, 33 ont adopté comme traitement de première intention des associations médicamenteuses comportant de l’artémisinine – les antipaludiques les plus efficaces dont on dispose aujourd’hui.

 

L’onchocercose, cécité des rivières causée par un parasite,  a été éliminée comme problème de santé publique et la lutte contre la dracunculose, maladie de la peau causée par un ver,  a permis de réduire de 97 % le nombre des cas depuis 1986. En ce qui concerne la lèpre, la Région a presque atteint l’objectif de l’élimination – défini comme moins d’un cas pour 10 000 personnes.

 

La plupart des pays réalisent des progrès satisfaisants concernant les maladies évitables de l’enfant. La poliomyélite est en passe d’être éradiquée et la couverture par la vaccination antirougeoleuse atteint ou dépasse 60 % dans 37 pays de la Région.

Tout en soulignant les récents succès obtenus, le Rapport ne dissimule en rien les principaux obstacles qui restent à surmonter.

 

Le message est clair: les solutions aux problèmes sanitaires de l’Afrique sont à notre portée. Ces solutions ne peuvent cependant être trouvées qu’en renforçant le rôle de tutelle des gouvernements dans le domaine de la santé et en s’appuyant sur les enseignements tirés des interventions sanitaires qui on réussi, comme sur une collaboration plus étroite entre tous les partenaires.

Africaine santé-Source: OMS

PARTAGER