Prouesse médicale tunisienne grâce à la compétence du praticien et des nouvelles molécules de blocage hormonal disponibles en Tunisie

0
151

Une agréable connaissance a débuté en Mars 2014, le jour de la réception de notre patient monsieur N. Hassan, 55 ans qui n’a aucune tare.

Un collègue de Niamey a demandé une évacuation sanitaire avec l’espoir qu’on puisse récupérer la situation.

En effet, le cancer de la prostate qui l’a diagnostiqué depuis une année et qui était sous contrôle, a commencé à échapper au blocage hormonal entamé en première ligne « ANDROCUR acétate de cyprotérone ».

Notre staff multidisciplinaire a décidé de déployer vite une hormonothérapie de deuxième génération «  Triptoréline » associé à une radiothérapie et une désobstruction des voies urinaire par voie endoscopique.

Le résultat est très bon et notre patient reprend vite sa forme et son sourire.

Aout 2015, donc une année et demi après, voilà les analyses sanguines de routine qui détectent un début de rechute de la maladie. ????

Notre patient se fie à nous de nouveau et garde toujours l’espérance de guérir. !!!!!

La science vient au secours de notre patient : les nouvelles molécules de blocage hormonal sont là et sont disponible en Tunisie. Monsieur Hassen adhère aux nouveaux médicaments « Acétate d’Abiratérone » avec une très bonne observance.

Juillet 2016, notre patient va très bien, les marqueurs de la maladie sont rassurants un bon contrôle local et pas de métastase à distance.

1111

Les  voyages de Monsieur Hassan depuis Agadez jusqu’à Carthage lui ont permis d’être chatouiller par la mer pour la première fois de sa vie mais aussi de récolter une deuxième vie.

Dr Wajih Rekik

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here