Stress post traumatique: un effet négatif sur les vaisseaux sanguins, les reins, le cerveau

L’état de stress post-traumatique (ESPT) peut avoir un effet négatif sur les vaisseaux sanguins, c’est ce qu’a indiqué une étude américaine chez les anciens combattants. Les résultats ont été présentés dans la revue « Journal of the American Heart Association ». L’étude suggère que le stress chronique peut avoir un impact direct sur la santé des vaisseaux sanguins

 

Les résultats ont révélé que les participants atteints d’un ESPT avaient une dilatation médiée par le flux nettement plus faible, ce qui signifie que leurs vaisseaux sanguins se dilataient moins en réponse à un stimulus. Les vaisseaux sanguins des sujets de l’étude atteints d’un ESPT se dilataient de 5,8 pour cent par rapport à 7,5 pour cent chez les personnes sans ESPT. De plus, des taux faibles de dilatation médiée par le flux étaient associés à un âge avancé, à une moins bonne fonction rénale et à de l’hypertension ; les personnes touchées étaient également plus susceptibles de souffrir de dépression.

Africaine-santé

PARTAGER