Temps d’exposition, crèmes protectrices : comment préparer sa peau pour le soleil

S’exposer chaque jour au soleil pendant une vingtaine de minutes permet à notre corps de produire de la vitamine D. Toutefois, l’exposition au soleil n’est pas sans danger pour notre peau : du coup de soleil au développement de tumeurs cutanées, en passant par la lucite estivale bénigne, les risques existent. Il est donc important de savoir comment préparer sa peau au soleil, comment bien s’exposer à celui-ci sans pourtant s’exposer à des risques pour sa peau.

A l’approche des beaux jours ou d’un départ en vacances, les personnes peuvent être tentées par la prise de compléments alimentaires afin de préparer leur peau pour le soleil. Il faut savoir que ces gélules, principalement à base de bêta-carotène, préparent la peau pour le bronzage mais ne les préservent en aucun cas des dangers liés aux rayons UV.

En revanche, une alimentation contenant des tomates, carottes, pastèques et abricots, riches en caroténoïdes, peut apporter une aide protectrice contre les rayons ultraviolets, par leur action antioxydante.

Par ailleurs, les huiles végétales (noix, colza, soja) et les poissons riches en oméga 3, comme le saumon, les sardines ou le thon, peuvent prévenir la déshydratation et le desséchement de la peau au soleil. Rappelons en effet qu’une peau déshydratée est plus sensible aux rayons du soleil : l’hydrater par des crèmes et boire de l’eau sont des gestes habituels qui ont encore plus d’importance en cette période estivale.

Enfin, il faut  faire attention si vous prenez des  médicaments photosensibilisants. Certains traitements sont en effet responsables de problèmes cutanés en cas d’exposition au soleil, comme des rougeurs, des boutons, des plaques, des démangeaisons. C’est le cas notamment de certains anti-inflammatoires ou antibiotiques, certaines pommades antiallergiques, etc.

Si vous ne pouvez pas  arrêter ces médicaments en cause, il sera conseillé d’éviter au mieux les rayons UV, en restant à l’ombre, en restant protégé par ses vêtements.

Certains cosmétiques ou parfums peuvent également causer une photosensibilité de la peau.

L’exposition au soleil, de façon générale, doit se réaliser de façon progressive et régulière.

Les enfants et les adolescents sont plus vulnérables au soleil et les petits de moins de 2ans ne doivent pas être exposés, mais bien rester à l’ombre, avec vêtements et chapeau.

L’intensité des rayons ultraviolets est maximale entre 12H et 16H. Il est donc préférable de passer ces heures à l’ombre.

De plus, certaines situations nécessitent davantage de vigilance : l’altitude, un sol réfléchissant (comme l’eau, le sable), un vent frais ou encore un ciel nuageux.

Hormis la protection vestimentaire, (T-shirt, chapeau, lunettes de soleil) la meilleure protection pour la peau reste la crème solaire !

Les zones du corps les plus exposées restent : le nez, les pommettes, les oreilles, le dos des mains et des pieds.

Le choix d’un produit de protection solaire se fait selon son phototype : il en existe 6.

Plus la peau est claire et plus il est nécessaire de la protéger du soleil, et donc plus l’indice de protection sera élevé, avec une valeur minimum de 30, et pouvant aller jusque 50. Il est préférable de privilégier les indices actifs à la fois au niveau des UVA et des UVB : les premiers sont responsables des allergies cutanées, et les seconds des coups de soleil.

Il faut choisir le produit adéquat a son  teint : « blanc-laiteux », avec des tâches de rousseur et des cheveux roux, ou  peau claire avec des cheveux blond vénitien, ou une peau mate qui bronze facilement.

Les crèmes sont utilisées pour protéger le visage, les laits pour le corps, et les sticks pour les lèvres, le nez et le contour des yeux. Le produit doit être bien appliqué de façon uniforme sur toutes les surfaces exposées. L’application doit être reconduite toutes les 2 heures et après chaque baignade, et ce, même si le ciel est couvert.

Attention, être enduit de crème ne permet pas de s’exposer plus longtemps.

Africaine-santé

PARTAGER