Testostérone et sexualité des seniors : ça marche !

Prescrire de la testostérone  aux seniors pour  les améliorer sur tous les plans, ne marcherait que pour l’activité sexuelle.  C’est ce que rapporte un article publié sur le site du Journal International de Médecine. En effet selon  une étude destinée à évaluer l’effet de l’apport de testostérone sur les problèmes de santé que connaissent les hommes en prenant de l’âge. Les auteurs ont mis en place 7 essais cliniques, explorant chacun l’un des différents domaines impactés par l’âge. Les résultats récemment publiés concernent 3 de ces essais, explorant la fonction sexuelle, l’activité physique et enfin la vitalité. Au total 790 patients de plus de 65 ans, présentant une testostéronémie inférieure à 2,75 ng/ml ont fait partie de cette étude

Mieux pour les fonctions sexuelles que pour la course à pied !

Les résultats ont montré que porter le taux sérique de testostérone des seniors au niveau moyen de celui des 19-40 ans a un effet significatif sur leurs fonctions sexuelles, y compris sur le désir sexuel et la capacité érectile. Les auteurs précisent que l’amélioration constatée est d’autant plus importante que le taux de testostéronémie obtenu est élevé.

En revanche, dans l’essai « fonction physique », la supplémentation en testostérone n’améliore pas de façon significative le nombre de mètres parcourus en 6 minutes, ni  la vitalité.

Des effets indésirables encore incertains

Ces résultats doivent encore être considérés avec précaution, les auteurs eux-mêmes notant que les patients ont été sélectionnés à l’entrée dans l’étude et qu’ont été exclus les hommes à risque de cancer prostatique et ceux qui présentaient des symptômes urinaires modérés à sévères.

Le bémol est pour la fin, pour ceux qui se seraient trop vite enthousiasmés : l’analyse des données montre en effet que l’efficacité observée sur l’amélioration des fonctions sexuelles, maximale entre 3 et 6 mois de traitement, marque une inflexion avec le temps.

Africaine-santé

PARTAGER