Vous avez des rides? Mettez votre seconde peau !

Le vieillissement de la peau est devenu un ennemi, à traquer par tous les moyens. Toxine botulique, liftings et autres procédés « rajeunissants » connaissent des heures de gloire. Ils pourraient être bientôt confrontés à une rude concurrence. Une équipe des Etats-Unis vient en effet d’annoncer avoir mis au point un nouveau procédé « seconde peau », qui permet aux « peaux matures » de retrouver toute leur jeunesse … pour quelques heures au moins. Le produit, dénommé XPL, s’applique en deux phases. La première étape consiste en l’application sur la peau d’un gel de polymères en couche fine. Un second gel joue ensuite le rôle de catalyseur pour provoquer le maillage des chaines de polymères qui transforme très rapidement la première couche en un film continu, lisse comme une nouvelle peau.

Le tout est très fin, parfaitement invisible et ne nécessite pas d’exposition à une source de lumière ni de chaleur. La peau ainsi améliorée a son élasticité augmentée de 250 % et résiste aux tentatives répétées de déformation, comme une peau non marquée par le temps.

Une étude a été menée, sur 12 personnes qui présentaient des « poches » sous les yeux. L’application du XPL transforme en quelques minutes l’apparence des paupières, réduisant de 2 points, sur une échelle de 5, l’importance des « poches », lissant la peau selon un aspect très naturel.

Des applications médicales aussi en perspective

Le côté esthétique n’est toutefois pas le seul point intéressant de cette innovation et les auteurs annoncent déjà qu’ils souhaitent développer d’autres applications, plus médicales, de leur découverte. Les tests réalisés montrent en effet que le film agirait comme une barrière, protégeant la peau de la déshydratation en réduisant de 23 % ses pertes en eau, 24 heures après son application. A titre de comparaison, l’application de vaseline ou d’une crème hydratante classique du commerce limite aussi la déshydratation de la peau, mais pour seulement 2 heures. Cette découverte pourrait permette, à terme, de mettre au point des solutions pour améliorer le traitement des peaux lésées par certaines dermatoses comme l’eczéma ou le psoriasis. Le principe pourrait aussi être utilisé pour créer une protection solaire de longue durée.

Africaine-santé

PARTAGER