Diagnostiquer les maladies rares grâce à un ordinateur

Bonne nouvelle pour les patients atteints de maladies rares; le diagnostic sera dorénavant plus facile et plus rapide grâce aux nouvelles technologies.  En effet en Allemagne, un hôpital emploie l’ordinateur IBM Watson pour diagnostiquer les maladies rares. Il s’agit d’ un «ordinateur cognitif » désigné IBM Watson .

Le projet pilote, au Centre Rhön-Klinikum Ag des maladies rares et non diagnostiquées de l’hôpital universitaire de Marbourg, rassemblera des concepteurs techniques d’IBM et des spécialistes en médecine de l’établissement qui œuvreront ensemble à développer un système d’assistance cognitive pour les maladies rares.

Les patients se rendant à l’établissement rempliront un questionnaire numérique développé par le personnel médical de l’hôpital de Marbourg. Ce questionnaire anonyme récoltera  les données et les enverra à l’interface de programme d’application de Watson sur l’IBM Cloud, l’endroit où les informations pertinentes seront extraites pour les médecins.

« En utilisant l’informatique cognitive, nous élaborons une liste d’hypothèses, accompagnées de leurs sources, que nous présentons ensuite aux médecins pour un diagnostic final se basant sur les données », a déclaré le Dr Matthias Reumann qui travaille pour IBM Research. « Si un résultat biologique se situe légèrement en dehors de la plage normale, Watson peut le signaler en vue d’un examen plus approfondi. »

Le système ne servira pas uniquement pour diagnostiquer des maladies, mais sera également intégré pour assister le traitement des hospitalisations et du cheminement des patients.

Africaine-santé

PARTAGER