Les dangers des bruits d’avion : hypertension et lésion cardiaque

Une étude polonaise a découvert que l’exposition à des bruits d’avion sur une longue période est néfaste pour la santé. Les résultats, présentés lors du congrès EuroPRevent 2016 en France, indiquent qu’une exposition à long terme est associée à de l’hypertension et à des lésions causées aux organes.

L’étude menée par des chercheurs de l’Université Jagellonne, à Cracovie, a inclus 201 adultes âgés de 40 à 66 ans sélectionnés de manière aléatoire et qui avaient vécu plus de trois ans dans une zone soumise à un niveau de bruit important ou faible en raison des avions. Parmi ces participants, 101 ont été exposés à des bruits d’avions supérieurs à 60 décibels (dB) en moyenne et 100 ont été exposés à des bruits inférieurs à 55 dB, ce qui a constitué le groupe témoin. La tension artérielle des participants a été mesurée et les lésions aux organes asymptomatiques ont été évaluées en mesurant la raideur de l’aorte ainsi que la masse et la fonction du ventricule gauche.

L’équipe a découvert que le groupe ayant vécu dans une zone soumise à un niveau sonore important dû aux avions présentait plus de cas d’hypertension que le groupe témoin (40 % contre 24 %). Les participants du premier groupe avaient également une tension artérielle diastolique et systolique plus élevée que les témoins. De même, les participants ayant vécu à proximité d’une zone fortement exposée aux bruits des avions avaient une aorte plus raide et une masse du ventricule gauche plus importante. Les mesures de la fonction du ventricule gauche se sont révélées moins concluantes.

« Nos résultats indiquent que vivre à proximité d’un aéroport pendant trois années ou plus est associé à un risque accru de tension artérielle élevée et d’hypertension », a affirmé l’auteur de l’étude Marta Rojek. « Ces changements sont susceptibles d’entraîner par la suite des lésions à l’aorte et au cœur, qui pourraient accroître le risque de subir une crise cardiaque. »

 

Africaine-santé

PARTAGER