Un test sanguin pour détecter la maladie d’Alzheimer précoce

Des chercheurs américains ont développé une analyse sanguine visant à identifier les patients atteints d’un stade précoce de la maladie d’Alzheimer. Selon les résultats publiés dans la revue « Alzheimer’s and Dementia », des biomarqueurs peuvent permettre de différencier un stade d’atteinte cognitive légère (ACL) provoqué par la maladie d’Alzheimer d’une atteinte légère ayant d’autres causes.

Au cours de différentes analyses, les 50 biomarqueurs ont affiché une précision de 100 % pour distinguer les patients atteints d’une ACL (atteinte cognitive légère) en raison de la maladie d’Alzheimer des autres témoins en bonne santé. Une distinction plus poussée entre les patients atteints de la maladie d’Alzheimer précoce au stade de l’ACL et ceux atteints d’une maladie d’Alzheimer plus avancée, de phase légère à modérée, a fourni des résultats d’une précision similaire (98,7 %), comme pour la détection de la maladie de Parkinson de stade précoce (98 %), de la sclérose en plaques (100 %) et du cancer du sein (100 %).

Africaine-santé

PARTAGER