Diclofénac et arthrose : meilleur que le paracétamol

0
105

Le diclofénac est le traitement à court terme le plus efficace contre les douleurs liées à la maladie. Prendre du paracétamol pour soulager la douleur liée à l’arthrose ne réduit pas efficacement la douleur et n’améliore pas la fonction physique des patients, selon les résultats d’une étude publiée par des chercheurs suisses dans la revue « The Lancet ». Selon ces scientifiques, le diclofénac est l’analgésique le plus efficace comme traitement à court terme.

Dans leur étude, Sven Trelle et ses collègues de l’Université de Berne ont recueilli des données provenant de 74 essais randomisés publiés entre 1980 et 2015. L’étude a comparé l’effet de 22 traitements médicaux différents par rapport à un placebo sur l’intensité de la douleur et l’activité physique sur la base de données portant sur un total de 58 556 patients souffrant d’arthrose. Les 22 traitements comprenaient différentes doses de paracétamol et 7 médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) différents.

L’analyse a révélé que tous les médicaments amélioraient les symptômes de douleur par rapport au placebo. Le paracétamol, qui est souvent prescrit, avait un effet légèrement supérieur au placebo, mais n’a pas atteint le seuil minimum pour que la différence soit cliniquement significative. Le diclofénac à la dose quotidienne maximale de 150 mg/jour était le plus efficace pour traiter la douleur et l’invalidité physique, et s’est révélé supérieur aux doses maximales des AINS fréquemment utilisés, dont l’ibuprofène, le naproxène et le célécoxib.

« Les AINS sont généralement utilisés comme traitement à court terme des épisodes de douleur liés à l’arthrose, parce que les effets secondaires surpassent les avantages lorsqu’ils sont utilisés à plus long terme. De ce fait, on prescrit souvent le paracétamol plutôt que les AINS pour prendre en charge la douleur à long terme. Cependant, nos résultats suggèrent que le paracétamol, quelle qu’en soit la dose, n’est pas efficace contre la douleur liée à l’arthrose, mais que certains AINS sont efficaces et peuvent être utilisés par intermittence sans paracétamol » a conclu M. Trelle.

Africaine-santé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here