e-santé au Sénégal: enjeux et perspectives

L’élaboration du Plan directeur informatique du MSAS 2015- 2019 est un levier puissant sur lequel la stratégie e-Santé peut se greffer pour réaliser à court terme le 1er plan d’action avec des délais très courts et des financements réduits .

Les priorités du plan stratégique de la e-Santé s’articulent autour des points ci-après :

1 / La création d’une structure technique en charge de la mise en œuvre de la stratégie e-Santé au niveau de la Direction Générale de la Santé (DGS) ;

2 / La gestion du catalogue des solutions e-Santé et le passage planifié à échelle des expériences pilotes réussies ;

3 / L’interconnexion des services techniques et déconcentrés du Ministère de la santé et de l’action sociale au Projet Intranet gouvernemental ;

4 / Le développement de l’enseignement à distance (e-Learning) pour soutenir le plan national de la formation continuée des professionnels de santé et de l’action sociale;

5 / L’informatisation du dossier médical et l’élaboration des référentiels techniques associés (identification, codification, nomenclatures, urbanisation, etc.) ;

6 / Le développement de solutions mobiles pour l’information et la sensibilisation des populations ;

7 / L’organisation du processus de  collecte et de transmission continue des données d’activités des formations sanitaires ;

8 / La mutualisation des connaissances, des bonnes pratiques médicotechniques et la construction de bases de connaissances au service des professionnels de santé et de l’action sociale, et des populations.

L’écosystème du numérique :

Le Gouvernement s’est engagé dans l’élaboration d’une stratégie nationale de développement de l’économie numérique, en relation avec les parties prenantes publiques, privées et la société civile, afin de maintenir sa position de pays leader innovant, par une utilisation généralisée du numérique à tous les niveaux de la société : administration, citoyens et entreprises.

STRATEGIE « SENEGAL NUMERIQUE 2025 » :

La vision 2025 est déclinée en trois pré requis fondamentaux, quatre axes d’intervention prioritaires, un portefeuille de réformes et des projets associés. Dans ce contexte, une feuille de route a été élaborée, discutée et validée, elle  comporte un budget estimatif consolidé, un dispositif de pilotage et de suivi et une évaluation de sa mise en œuvre.

Cette vision 2025 comporte les projets suivants :

1 / mise en place de la Plateforme nationale de gestion des dossiers patients.

2 /  mise en place d‘une carte de santé universelle et sécurisée.

3 /  développement de la télémédecine (télédiagnostic, téléconsultation…).

4 /  mise en place d’un dispositif de contrôle des médicaments contrefaits.

5 /  mise en place d‘un service de gestion des communications d’urgence pour le suivi des femmes enceintes et des grands malades

Les obstacles sont la faiblesse du leadership et coordination, les connaissances limitées en e-santé (politiques et professionnels de santé, les  nombreux acteurs concernés, les difficultés de conception et planification inadéquates et les projets fragmentés.

Pour en savoir plus cliquer sur le lien suivant:

5senegal

Africaine-santé

 

PARTAGER