Le Zinc : c’est bon pour la forme !

Le zinc, on n’y pense pas  et pourtant c’est  l’oligo-élément le plus important, quantitativement, pour notre santé après le fer.  Or nous ne le stockant pas, il faut  donc l’apporter par notre alimentation quotidienne sinon nous nous exposons  à tous les risques des carences en Zinc. Avec les dernières recherche, le Zinc prend du galon et devient un élément majeur de la prise en charge en médecine.

Le Zinc est l’allié de notre beauté, des cheveux jusqu’au bout des ongles ! Sans Zinc on ne peut prétendre à une  silhouette élancée et à une bonne santé.

Avant la beauté, parlons des avantages du Zinc pour notre santé

Le zinc serait efficace dans la prise en charge des pneumonies sévères de l’enfant, dont  il en améliore très clairement le pronostic.

Dans la prise en charge du  rhume, le Zinc jouerait un rôle capital dans la guérison. Une prise de zinc débutée dans les 24 heures après l’apparition des symptômes du rhume en réduit la durée et la sévérité, chez les personnes en bonne santé habituelle. Il réduit la durée des symptômes, leur sévérité et l’apparition de complications. Chez les enfants, la prise de Zinc à titre préventif, pendant une durée de cinq mois, prévient le rhume.

Dans les asthénies, ou fatigues,  d’origines diverses,  organique, psychique ou fonctionnelle, le zinc agirait efficacement en activant un très grand nombre d’enzymes,  en  intervenant  dans toutes les étapes de la synthèse des protéines  et en participant  à la lutte contre les radicaux libres. En cas de  « Fatigue sexuelle» et de règles douloureuses,  on conseille  l’association zinc-cuivre.

Le  zinc est  la panacée aux troubles de  la croissance et  de la fonction gonadique, particulièrement dans une maladie grave, qui peut être mortelle qu’on appelle l’Acrodermatite et qui  est due,  à  une carence en Zinc.  Cette pathologie associe des lésions au niveau de la peau,  des muqueuses de la bouche et des zones génitales,  des phanères avec  une atteinte digestive sous forme de diarrhée chronique. Ce tableau sera complété au bout de quelques temps par   une atteinte neuropsychique avec tristesse, irritabilité, apathie.

La liste des rôles joués par le zinc est encore très longue. On sait qu’il est capital dans le maintient de l’état de stabilité de l’organisme, dans les défenses immunitaires, dans la cicatrisation des plaies, dans la croissance testiculaire, contre le vieillissement cellulaire, contre le stress oxydatif. Tous ces bénéfices se répercutent pour lutter contre les maladies auto-immunes, contre les cancers, contre les dégénérescences liées à l’âge, les maladies chroniques etc. une prescription de Zinc améliorerait ou préviendrait  toutes ces affections.  Alors qu’une insuffisance en Zinc, serait dévastatrice pour la santé.

Le Zinc, un ami de la beauté

Pour  une peau saine, fine, douce, sans imperfections : du zinc. Contre l’acné rien de tel qu’une cure de sulfate de Zinc. Des cheveux gras, ou  fragiles cassants, avec  des pellicules ? Prenez du Zinc et vous aurez une belle chevelure, saine, propre, brillante, car, et c’est la cerise sur le gâteau, le Zinc a des propriétés antifongiques. Contre la chute des cheveux le Zinc est le traitement  de choix « anti chute ».  Et les ongles ? S’ils sont cassants c’est que vous manquez simplement de Zinc.

Où trouver  le Zinc ?

Beaucoup de sources naturelles du Zinc font partie de notre alimentation journalière, donc il n’est pas nécessaire d’en rajouter  sous forme de compléments alimentaires sauf sur prescription médicale. Mais il ne faut pas oublier que  l’organisme ne dispose d’aucune réserve notable de zinc, raison pour laquelle un apport régulier par l’alimentation est indispensable.

Les produits riches en Zinc sont : La viande, le fromage dur, les abats, les crustacés, les céréales complètes, les légumineuses telles que lentilles et graines de soja, les noix, les amandes et semences sont de bonnes sources de zinc.

Dr Samira Rekik

PARTAGER