Santé numérique au Mali: nécessité d’une volonté politique

La volonté politique : L’implication des plus hautes autorités du pays est une condition indispensable pour le développement de la santé numérique au Mali. Ainsi, le programme de développement socio-sanitaire (PRODESS), n’a pas tenu compte de la Télésanté et de l’informatique Médicale dans ses précédentes versions. Cependant, elle a été prise en compte dans le PRODESS II Prolongé de 2009-2011. Cette mission a été confiée à Agence Nationale de Télésanté et d’Informatique Médicale (ANTIM).

Le Mali dispose des outils adéquats pour la mise en place de la santé numérique qui sont un Datacenter avec une Capacité de stockage: 38 T, 8 serveurs de productions, 7 serveurs  délocalisés et 1 MCU avec capacité de 16 sites.

Toute la conférence sur le lien suivant:

3cybersante_mali_tunis_presentation

PARTAGER