Tout savoir sur les bienfaits de La Vitamine D

 Les vertus de la Vitamine D sont nombreuses  et interviennent  dans des domaines aussi variés que la prévention des fractures osseuses, le bon développement musculaire, la protection cardiovasculaire, l’allergie, la sclérose en plaques ou encore le cancer.

Vitamine D et Asthme

Une équipe tunisienne s’est intéressée à  la corrélation entre les taux sanguins de vitamine D et la sévérité de l’asthme ainsi que son niveau de contrôle. L’étude a été réalisée en pédiatrie. Elle a montré :

La vitamine D a un rôle qui n’est pas limité au métabolisme osseux, et plus spécifiquement, elle régule l’équilibre des réponses pro ou anti-inflammatoire du système immunitaire.

La vitamine D  joue un rôle dans la survenue des crises d’asthme, et des données récentes suggèrent son importance dans l’asthme résistant aux médicaments habituels.

Il existerait  une association entre une carence prénatale en vitamine D et l’apparition d’asthme dans l’enfance.

Vitamine D et sclérose en plaques

Depuis quelques années, le rôle accordé à la  vitamine D dans la physiopathologie de la sclérose en plaques (SEP) est devenu de plus en plus important.  Outre son effet sur le remodelage osseux, la vitamine D semble intervenir dans la prévention de la fonte musculaire et du déclin cognitif du sujet âgé. L’influence de la vitamine D sur la prévalence de la sclérose en plaques est de mieux en mieux connue . Plusieurs études ont aussi montré que l’apport de vitamine D pourrait diminuer le risque de sclérose en plaques.

Le rôle essentiel de la vitamine D dans le traitement de l’ostéoporose

La vitamine D est nécessaire à la santé osseuse et une carence en celle-ci  est un important facteur de risque d’ostéoporose. La carence en vitamine D est fréquente, surtout chez les sujets âgés. Une supplémentation en vitamine D est donc souvent utile sur ce terrain.

Une substitution associant vitamine D et calcium chez les personnes âgées augmente la densité osseuse et baisse l’incidence de fractures. C’est pourquoi la vitamine D ou ses métabolites sont ajoutés aux traitements médicamenteux de l’ostéoporose.

Vitamine D et cancer

Plusieurs études épidémiologiques établissent un lien entre la carence en vitamine D et l’incidence du cancer. Le métabolite actif de la vitamine D, a en effet une action anticancéreuse puissante, en  influant sur la transcription des gènes impliqués dans l’une des nombreuses cascades de transduction des signaux déréglées dans les cellules cancéreuses, freine le processus carcinogène.

Vitamine D : à quelle dose et où la  trouver ?

La dose recommandée pour toutes les personnes de 1 à 70 ans, y compris pour les femmes enceintes et allaitantes, est de 600 unités internationales (UI)/jour. Au-delà de 70 ans, l’OMS recommande une dose journalière de 800UI.

La principale source de vitamine D (cholécalciférol) est sa production dans la peau, sous l’influence des UV-B. Combien de temps faut-il s’exposer au  soleil?  S’étendre au soleil de midi en maillot de bain pendant une période de 20 minutes permet de fabriquer entre 8.000 et 10.000 UI.  En hiver les rayons du soleil ne sont pas assez puissants pour permettre une production suffisante.

Cette vitamine essentielle se retrouve également dans nos aliments tels que les poissons gras, le foie, l’huile de foie de morue, le beurre, le lait, les laitages entiers et les œufs. La vitamine est aussi ajoutée aux margarines et à certaines huiles. Plusieurs spécialistes considèrent que ces aliments peuvent toutefois difficilement répondre au besoin quotidien en vitamine D.

Comment mesurer  la quantité de Vitamines D dans l’alimentation ?

- deux tasses de lait (500 ml) fournissent 200 UI

- une portion de poisson gras fournit entre 200 à 400 UI

- un œuf fournit 80 UI

- une portion de foie fournit 40 UI.

Samira Rekik

PARTAGER