Démence: 10 millions de nouveaux cas et toujours pas de traitement

La démence touche dans le monde 50 millions de personnes, dont un près de 60% vivent dans un pays à revenu faible ou intermédiaire. Chaque année, on dénombre près de 10 millions de nouveaux cas, affirme l’Organisation Mondiale de la Santé dans un dernier rapport sur la maladie

On estime dans l’ensemble de la population qu’entre 5 et 8% des personnes âgées de 60 ans et plus sont atteintes de démence à un moment donné.

Le nombre total de personnes atteintes de démence devrait atteindre 82 millions en 2030 et 152 millions d’ici 2050. Cette hausse est en grande partie due à l’augmentation du nombre de cas de démence dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

 

Signes et symptômes

La démence touche différemment chaque personne atteinte, selon les effets de la maladie et la personnalité d’origine du patient. Les signes et les symptômes liés à la démence peuvent être classés en 3 stades:

 

Stade initial: le stade initial passe souvent inaperçu, la maladie apparaissant graduellement. Les symptômes courants sont notamment:

-avoir tendance à oublier;

-perdre conscience du temps;

-se perdre dans des endroits familiers.

Stade intermédiaire: à mesure que la démence progresse vers le stade intermédiaire, les signes et les symptômes se précisent et deviennent plus visibles. Le malade peut entre autres:

-oublier les événements récents et le nom des gens;

-se perdre à la maison;

-avoir plus de difficulté à communiquer;

-nécessiter de l’aide pour les soins d’hygiène personnelle;

-présenter des changements de comportement, par exemple errer ou répéter les mêmes questions.

Dernier stade: le dernier stade de la démence est caractérisé par une dépendance et une inactivité presque totales. Les troubles de la mémoire sont importants et les signes et symptômes physiques deviennent plus évidents. Les symptômes sont notamment:

-perdre conscience du temps et du lieu;

-avoir de la difficulté à reconnaître les proches et les amis;

-nécessiter une aide accrue pour les soins d’hygiène personnelle;

-avoir de la difficulté à marcher;

-présenter des changements de comportement, le patient pouvant aller jusqu’à l’agression.

Formes communes de démence

Il existe de nombreuses formes de démence. La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune et serait à l’origine de 60-70% des cas. Les autres formes répandues sont notamment la démence vasculaire, la démence à corps de Lewy (accumulation anormale de protéines qui se développent à l’intérieur des cellules nerveuses), et la démence fronto-temporale (dégénérescence des lobes frontaux du cerveau) conséquence de plusieurs maladies. Les frontières entre les différentes formes de démence ne sont pas nettes et les formes mixtes sont fréquentes.

 

Traitement et soins

À l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement qui permette de guérir de la démence ou d’en modifier l’évolution. De multiples nouveaux traitements sont actuellement testés à différents stades d’essais cliniques.

Cependant, il est possible de faire beaucoup pour soutenir les personnes atteintes de démence et améliorer leur vie. Les principaux objectifs concernant la prise en charge de la démence sont:

-le diagnostic précoce, afin de favoriser une prise en charge rapide et optimale;

-l’optimisation de la santé physique, de la cognition, de l’activité et du bien-être;

-le dépistage et le traitement des maladies physiques concomitantes;

-la détection et le traitement des symptômes comportementaux et psychologiques difficiles;

-la fourniture d’informations et de soutien à long terme aux personnes qui prodiguent les soins.

Africaine-santé

PARTAGER