Ménopause : Comment en faire une période agréable dans la vie d’une femme ?

La ménopause c’est quand les règles se sont arrêtées définitivement pendant au moins une année entière.

Biologiquement il n’y a plus de production d’oestrogènes par les ovaires.

L’âge de la ménopause se situe en moyenne autour de 50 ans mais il arrive que les femmes soient ménopausées un peu avant ou un peu plus tard.

Ceci n’a aucune importance pour la santé de la femme. On dit que l’hérédité et la consommation de Tabac ont une influence sur l’âge d’apparition de la ménopause.

Selon une étude faite en Tunisie sur « l’expression clinique et les représentations sociales de la ménopause en Tunisie « (Dr.Said Hajjem, Dr.Belgacem Brahim, Pr.Claude Ben Slama) »  l’expression clinique de la ménopause dépend de plusieurs facteurs dont l’importance respective est mal connue. Il s’agit de facteurs génétiques, de facteurs culturels et de facteurs environnementaux.

53%  des tunisiennes estiment que la ménopause est une période de vie agréable

Chez certaines femmes à l’arrivée de la ménopause, on ne note aucune manifestation symptomatologique. Chez d’autres par contre, beaucoup de signes cliniques sont signalés comme les bouffées de chaleur, la fatigue la prise de poids, l’anxiété, la nervosité, les problèmes sexuels, les maladies cardiovasculaires, et l’ostéoporose. En Tunisie selon l’étude citée plus haut 70% des femmes interrogées ont signalé avoir des bouffées de chaleur et 61% des troubles du sommeil. Mais 53% estiment que la ménopause est une période de vie agréable et considèrent que c’est une libération et 20% pensent que la femme n’est plus une vraie femme, à la ménopause.

L’organisme s’adapte à un nouvel équilibre interne

Dans les pays tropicaux par exemple, la ménopause, ne se manifeste pas par des bouffées de chaleur, alors que les dosages hormonaux des femmes à cette période de la vie ne diffèrent pas de ceux des femmes occidentales ou des femmes tunisiennes souffrant de ces inconforts. C’est aussi le cas pour les japonaises qui ne rapportent ce désagrément que chez 10% des femmes ménopausées, a tel point que le terme bouffée de chaleur n’existe pas en japonais.

« Les bouffées de chaleur sont des crises de transpiration qui surviennent de jour comme de nuit. Les vagues de chaleur montent du buste vers le visage et s’accompagnent de palpitation. Sans danger, elles sont provoquées par les efforts que fait l’organisme pour s’adapter à un nouvel équilibre interne. Elles sont déclenchées par une simple variation de température ou une émotion et peuvent se reproduire plusieurs fois par jour mais elles s’estompent avec le temps ».

La ménopause, qui est en fait un état physiologique

La ménopause, qui est en fait un état physiologique, survient très souvent à une période ou beaucoup de facteurs changent dans la vie d’une femme. Il y a les enfants qui se marient et qui partent, il y a le nouveau statut de grands parents, il y a aussi ses propres parents qui partent définitivement et il y a la retraite professionnelle qui s’annonce.                                

Mais cela ne veut nullement dire perte de la féminité et « fin de carrière ». Ce n’est qu’un changement hormonal apparu à un moment particulier de la vie.

Dr Samira Rekik

PARTAGER