Quand faire un bilan de santé ?

Faut-il attendre d’avoir un petit signe clinique pour aller consulter et faire un bilan ?

La réponse est non, car un bilan de santé peut se faire ( il est même fortement recommandé) chaque année même si on se sent parfaitement bien. « Africaine-santé » vous propose une liste des analyses à faire, celles qui font partie de ce qu’on appelle un bilan standard.

Poids-Taille :

Il est évident que tout bon examen de santé commence par une connaissance de son poids et de sa taille. Cela fait partie du bilan.

La Tension Artérielle :

La prise de la Tension peut se faire par un professionnel de la santé. On prend la tension au repos, et aussi à l’effort.

Les chiffres de la tension au repos doivent être inférieurs à 14 pour la Maxima, et inférieurs à 9 pour la Minima.

La Numération de la Formule Sanguine : ou NFS

C’est une analyse qui se fait par prise de sang au niveau d’une veine du pli du coude en général, et de préférence à jeun.

Elle donne une idée sur la quantité des globules rouges, des globules blancs, des plaquettes.

Les premiers renseignements sur l’éventualité d’une anémie, les seconds sur une infection probable, ou une inflammation, un cancer du sang, un trouble des défenses immunitaires. quant aux plaquettes elles sont le témoin d’un risque hémorragique ou d’un processus inflammatoire.

Dans la formule sanguine des globules blancs, sont aussi indiqués les pourcentages des sous groupes des globules blancs qui sont les polynucléaires neutrophiles les éosinophiles, les basophiles, les lymphocytes les monocytes.

Les neutrophiles donnent une idée sur l’existence d’un processus infectieux en cours. Les éosinophiles indiquent s’il existe un phénomène d’allergie, ou une infection par un parasite.

Les lymphocytes renseignent sur les défenses immunitaires.

La Vitesse de Sédimentation : VS

C’est, comme son nom l’indique, la vitesse de sédimentation des globules rouges dans le sang. On mesure la hauteur du plasma surnageant, à une heure de temps, et à 2 heures de temps de sédimentation.

La VS donne une idée sur l’état infectieux et sur l’état inflammatoire. Elle se fait à jeun.

La glycémie :

C’est la mesure du taux de sucre dans le sang. Elle est nécessaire pour détecter un  diabète, et pour équilibrer  et ajuster le traitement d’un diabétique.

Elle se fait à jeun depuis au moins 12h et pas au delà de 16h de jeûne.

L’Urée :

C’est une substance fabriquée par le foie à partir de l’ammoniac et filtrée par le rein.

L’Urée donne une idée sur la fonction rénale, en cas de chiffre augmenté c’est le signe d’une insuffisance rénale, ou d’une alimentation riche en protéine.

Le chiffre de l’urée baisse en cas d’insuffisance hépatique.

Cette analyse peut se faire même si on n’est pas à jeun.

La Créatine :

C’est une autre substance fabriquée par le foie, stockée dans les muscles, et filtrée par le rein. Elle est le témoin d’une insuffisance rénale.

La Clearance de la Créatinine :

C’est le nombre de millilitre de sang que les reins sont entrain de filtrer et d’expurger de la créatine. Elle donne une meilleure idée sur l’insuffisance rénale.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour ces deux analyses.

Cholestérol, Triglycérides :

Le dosage des triglycérides et du Cholestérol donne une idée sur la survenue éventuelle d’une maladie cardio-vasculaire.

Dans le cholestérol on dose deux composants : le HDL cholestérol qui est un facteur de protection des maladies cardio-vasculaires et le LDL le mauvais cholestérol. Cette analyse se fait à jeun, au moins depuis 12h, mais pas en période de grossesse, ni en période de maladie, ni en période de prise de médicaments.

Ionogramme Sanguin :

Mesure le taux de calcium, de potassium (kaliémie), de sodium (natrémie) de phosphore et d’autres électrolytes. Il donne une idée sur les troubles ioniques lors des maladies rénales, hormonales, de prise de médicaments, d’hydratation, de malnutrition, d’asthénie, de crampes. Cette analyse se fait de préférence à jeun.

Les Transaminases :

L’analyse des transaminases renseigne sur l’état du cœur et du foie. Les transaminases augmentent en cas d’infarctus du myocarde, d’insuffisance hépatique, du cancer du foie, d’alcoolisme, d’hépatite.

Il est préférable d’être à jeun avant de faire cette analyse.

La Protéine C Réactive : CRP

Cette protéine synthétisée par le foie est un signe d’un processus inflammatoire en cours quand elle est augmentée, et d’un arrêt ou d’une rémission d’un processus inflammatoire quand elle tend vers la stabilisation.

On l’utilise, entre autres, pour apprécier l’efficacité d’un traitement antibiotique.

Cette analyse se fait à jeun.

Électrophorèse des protéines :

Cette analyse évalue l’état général de la personne en particulier le bon fonctionnement du foie, et détecter une éventuelle altération des défenses immunitaires ou un processus inflammatoire.

L’électrophorèse des protéines sépare les différentes catégories des protéines du sang. Elle se fait à jeun.

Les Hormones Thyroïdiennes :       

Le dosage des hormones thyroïdiennes fait partie d’un bilan standard, car il permet souvent d’expliquer, une grande fatigue ou un manque d’appétit.

On dose l’hormone T3, l’hormone T4 et l’hormone TSH (thyréostimuline) et leurs taux renseignent sur les maladies thyroïdiennes.

L’hyperthyroïdie se manifeste par l’amaigrissement, les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil, les palpitations cardiaques.

L’hypothyroïdie quant à elle entraîne une fatigue, des crampes une frilosité.

Il faut être à jeun pour le dosage de la TSH, et pas nécessairement à jeun pour les dosages des hormones T3 et T4.

Remarque : Nous n’avons pas voulu donner les valeurs « normales » pour éviter toute mauvaise interprétation de ces analyses, car celles-ci dépendent du laboratoire où elles ont été pratiquées, de l’âge de la personne et parfois même du sexe, ou de la prise médicamenteuse en cours.

Dr Samira Rekik

PARTAGER