Tout savoir sur la mammographie

Le seul moyen préventif actuellement validé du cancer du sein est le dépistage par mammographie (prévention secondaire) permettant de réduire la mortalité spécifique par un diagnostic plus précoce.

La mammographie est une radiographie des seins

Elle permet de détecter d’éventuelles anomalies, parfois signe de cancer du sein.  Elle permet d’obtenir des images des tissus intérieurs du sein à l’aide de rayons X. Afin d’obtenir de meilleurs résultats plusieurs clichés des seins sont pris sous différents angles. L’examen est pratiqué par un technologue de radiologie.

La mammographie a pour but de déceler au plus tôt des anomalies avant même qu’elles n’aient provoqué des symptômes cliniques.  Elle peut permettre, ainsi, de détecter des cancers bien avant qu’ils ne soient palpables

Pour réaliser cet examen, le manipulateur en radiologie médicale utilise un mammographe. Cet appareil se compose d’un générateur de rayons X de faible énergie et d’un système de compression du sein.

L’examen consiste à comprimer à tour de rôle les deux seins puis à les exposer à une faible dose de rayons X.

La compression est obtenue par une pelote de compression spécialement conçue pour ce type d’exploration et réglée par un manipulateur pour qu’elle soit indolore ou parfaitement tolérée par la patiente.

La radiographie est réalisée sur des films argentiques ou sur des systèmes de radiologie digitale de haute qualité (pixels de 50 µm).

Pourquoi la compression ?

La compression permet :

              +d’augmenter la précision des détails,

                +de séparer les structures qui se superposent,

                +de réduire les mouvements,

                +de diminuer la quantité de radiations requises.

Pour mieux comprendre, on peut comparer le sein à une grappe de raisins. La seule façon de voir un raisin au centre d’une grappe de raisins est d’étaler celle-ci. Il en va de même pour une tumeur ou une masse dans le sein.

Comment se préparer à la mammographie

Étant donné que vous aurez à vous dévêtir jusqu’à la taille, évitez de porter une robe. Un ensemble deux-pièces est plus pratique, car vous n’aurez que les vêtements du haut à enlever.

La veille et le jour de l’examen, ne mettez pas de déodorant, de poudre, de crème ou de parfum sur vos seins et à vos aisselles. Ces produits provoquent des fausses images sur la radiographie pouvant être confondues avec des lésions.

Au moment de l’examen, vous devrez enlever vos bijoux, tels que chaînes et boucles d’oreille, et tout autre objet qui pourrait nuire à la mammographie.

Si vous avez les seins sensibles, demandez à passer l’examen dans les 10 jours suivant le début de vos menstruations.

Il arrive qu’on combine l’échographie à la mammographie

-A la suite d’une mammographie lorsque celle ci a mis en évidence une anomalie. Dans ce cas, l’échographie permet au radiologue d’analyser plus finement cette anomalie.

- Lorsque la densité des seins ne permet pas d’obtenir une mammographie de qualité. C’est le cas chez certaines femmes jeunes.

-Pour guider le radiologue lorsqu’il réalise un prélèvement (à l’aide d’une aiguille) de l’anomalie. Pour s’assurer qu’il prélève au bon endroit, il s’aide le plus souvent de l’échographie qui le guide en temps réel.

La Mammographie: pour qui?

Pour le dépistage

- De masse organisé : Femme 40-69 ans

  - Individuel

  - Patiente à prédisposition familiale de cancer du sein

Une mammographie pour jeune femme?

Oui et non : En l’absence de contexte familial et sans suspicion clinique de néoplasie, la réalisation d’une échographie chez la femme jeune résout la majorité des problèmes, permettant si nécessaire des biopsies écho guidées pour affirmer la bénignité.

Pour une femme enceinte ?

Oui mais : Il faut le signaler au technologue afin qu’elle prenne les précautions nécessaire en protégeant l’abdomen avec un blouse plombée.

La grossesse ne constitue donc pas une contre indication en cas de forte probabilité de cancer.

Pour une femme qui allaite ?

oui mais : Les mammographies sont plus difficiles à lire et peu utiles pendant cette période, et l’examen aux ultra-sons représente probablement le meilleur moyen pour une première évaluation,

Pour une femme avec prothése mammaire?

Oui, avec une manœuvre spéciale on dégage le sein de la prothèse et on fait la mammographie

Pour les hommes ?

Oui dans certain cas

Elle permet l’étude des gynécomasties (glande mammaire anormalement développée chez l’homme)

Risques de rayons X ?  non, La mammographie utilise un faible taux d’irradiation

Dans une mammographie, la dose efficace ramenée au corps entier est trouvée petite – entre 0,1 et 0,01 millisievert (mSv) – mais elle n’est pas significative.

Dr Samira Rekik

PARTAGER