Maladie d’Alzheimer: peut-on retrouver la mémoire après traitement ?

Un traitement individuel global a permis des améliorations significatives chez dix patients atteints d’une maladie d’Alzheimer de stade précoce. En effet des cliniciens américains sont parvenus à inverser le déclin cognitif chez les patients atteints d’une maladie d’Alzheimer précoce et à maintenir l’amélioration pendant une longue période à l’aide d’un programme personnalisé global. L’étude pilote a été publiée dans la revue « Aging ».

L’étude a inclus dix personnes présentant une atteinte cognitive légère, une atteinte cognitive subjective ou une maladie d’Alzheimer.  L’Institut Buck pour la recherche sur le vieillissement (Buck Institute for Research on Aging) (à Novato, en Californie) et l’Université de Californie (University of California) à Los Angeles ont développé un programme thérapeutique personnalisé à 36 points. Le programme comprenait des changements apportés à l’alimentation, une stimulation cérébrale, de l’activité physique, une optimisation du sommeil, certains produits pharmaceutiques et vitamines et de nombreuses autres mesures affectant la chimie cérébrale. Les dix participants ont tous montré des améliorations inattendues. Certains d’entre eux qui avaient dû renoncer à leur emploi ont été en mesure de retourner travailler. D’autres ont pu considérablement améliorer leurs performances. L’analyse de suivi a montré que certains des patients étaient en mesure d’inverser les résultats anormaux jusqu’à les faire revenir dans la plage normale.

Africaine-santé

PARTAGER