Pour une version modifiée du serment d’Hippocrate ?

Une consultation publique est lancée actuellement par L’Association médicale mondiale (World Medical Association, WMA) afin d’aboutir à une version révisée finale de la Déclaration de Genève, ou serment d’Hippocrate. Le document sera examiné par le comité d’éthique et le Conseil de la WMA lors de leurs congrès à Chicago aux États-Unis, en octobre 2017.
« Les amendements les plus notables proposés par le groupe de travail comprennent l’ajout de références au respect de l’autonomie du patient ; Respect réciproque entre les enseignants et les étudiants en médecine ; L’obligation du médecin de partager les connaissances médicales au bénéfice du patient et l’avancement des soins de santé ; Et la nécessité pour les médecins de favoriser leur propre santé et leur capacité à s’occuper du plus haut niveau (c’est-à-dire le bien-être des médecins). En comblant ces lacunes, le groupe de travail espère également améliorer la découverte et la pertinence de la Déclaration de Genève en serment dans la communauté médicale mondiale.
Tous les experts et les parties prenantes ont été invités à présenter des commentaires au secrétariat de l’AMM à  [email protected] au plus tard le 29 mai 2017 », précise le site de l’AMM.

Africaine-santé

PARTAGER