Ados et sport: que du bénéfice!

Dans toutes les sociétés, le taux d’adolescents ayant une activité sportive tend à diminuer depuis dix ans, alors même que les situations de surpoids et d’obésité augmentent.

La puberté se manifeste par une accélération fulgurante de la vitesse de croissance qui double en l’espace de quelques mois. C’est à un corps nouveau, aux dimensions insolites que l’adolescent doit s’habituer ; la maladresse que tant de parents et d’enseignants déplorent n’est-elle pas autre chose que l’expression d’un décalage entre les dimensions réelles de l’adolescent et le schéma corporel d’enfant qui est encore le sien dans les régions cérébrales qui en sont le siège ? C’est dire tout l’intérêt d’une pratique sportive centrée non seulement sur la performance, mais sur l’intégration des capacités sensori-motrices, à l’aide d’exercice nécessitant de la souplesse, une bonne coordination, des réflexes !

Selon plusieurs experts en la matière, la pratique de l’exercice physique et du sport comporte à l’adolescence des enjeux importants, auxquels les professionnels de la santé, mais aussi les parents, les professeurs d’éducation physique, la communauté scolaire doivent trouver des réponses :

* En termes éducatifs, la pratique sportive doit être soutenue et promue en tenant compte des caractéristiques individuelles des adolescents. Elle fournira une approche positive du plaisir et des sensations, un apprentissage à la maîtrise et à la coordination, et finalement à la perception du risque à l’anticipation du danger, pour autant qu’elle s’exerce dans un cadre approprié et avec le soutien d’adultes à la fois ouverts et fermes.

* En termes sociaux, la pratique du sport fournit aux adolescents un lieu d’expérimentation des rapports humains, un lieu de socialisation indispensable. On peut souhaiter qu’en dehors du sport de compétition, qui a toute sa place à divers âges de la vie, se développent plus encore que ce n’est le cas actuellement, des opportunités  de pratiquer le sport par plaisir, selon des horaires flexibles et dans une ambiance conviviale.

Africaine-santé

PARTAGER