Taieb Zahar «Mettre les jalons d’un projet de stratégie nationale pour la santé numérique.»

Président du Forum Médical de Rélités, Monsieur Taieb Zahar, initiateur de cet évènement a rappelé aux participants le rôle des forum médicaux de Réalités dans la promotion de la santé. Il est temps a-t-il dit; de mettre les jalons d’un projet de stratégie nationale pour la santé numérique.

Allocution de M. Taieb Zahar

je suis très heureux de vous accueillir  pour le 2e Forum International de la Santé Numérique, un évènement  réalisé conjointement par le Forum International Médical de Réalités et la Société Tunisienne de Télémédecine et eSanté.

Il s’agit aujourd’hui de la 2e édition de ce Forum,  mais également du 9e Forum International Médical de Réalités. En effet  il y a 20 ans , nous avons considéré  à Réalités,  qu’au delà  de notre rôle classique d’information, nous devons être  des agitateurs d’idées, en tant qu’acteurs de la société civile,  et nous voulions surtout amener  notre action pour une meilleure réflexion sur les grands défis auxquels notre pays est confronté. La Santé, est-ce dû à ma déformation professionnelle, ou à ma proximité  de valeureux Hommes de Santé, comme feu Chelbi Belkahia, à qui je rends hommage, nous a   conduit à créer  une manifestation scientifique médicale internationale, annuelle dont l’objectif principal était de susciter le débat autour des questions inhérentes à la  politique de la Santé  en Tunisie et  dans la région Afrique. Ce fut la naissance du : «  Forum International médical de Réalités ». Des thèmes comme « L’industrie pharmaceutique tunisienne et l’exportation : l’exemple de l’Afrique » ou  les « Défis et perspectives de la couverture sanitaire au Maghreb » ou encore l « L’utilisation rationnelle des antibiotiques »  » les génériques » et beaucoup d’autres, ont été abordés et ont trouvé échos non seulement auprès des professionnels de santé mais également auprès du grand public et des décideurs. Nous avons cru en notre pays grâce à ses compétences et à son savoir, pour devenir une destination santé internationale.

Aujourd’hui plus que jamais nous y croyons davantage. Nous croyons que nous avons tous, nous Tunisiens, nous citoyens de tout bord que nous avons un rôle à jouer et un défi à relever dans la promotion de la santé en Tunisie.

selon les normes internationales,  » la promotion de la santé permet aux gens d’améliorer la maîtrise de leur propre santé.

Il n’y a pas de promotion de la santé sans quelques éléments essentiels dont une bonne gouvernance de la part  des responsables politiques de l’ensemble des services ministériels et de la politique gouvernementale, et de bonnes  connaissances  que les citoyens  doivent acquérir pour faire les bons choix en matière de santé.  C’est précisément à ce niveau que nous journalistes, particulièrement dans le groupe Réalités,  pensons jouer un rôle en envoyant des messages clairs à l’ensemble des  citoyens, pour mieux les informer.

 

Pour revenir  à notre manifestation d’aujourd’hui , le  Forum International de la santé Numérique, nous sommes heureux de consolider   notre partenariat avec la Société Tunisienne de Télémédecine et eSanté. Travailler avec  les sociétés savantes, impliquer les ministres de tutelles, faire participer tous les intervenants dans la santé numérique, est notre ambition,  car nous croyons que le rassemblement des forces vives mène à la réussite.

La santé numérique est un atout qu’on doit prendre en compte si on ne veut pas rater le coche.La présence  des deux ministères, celui de la santé et celui des TIC,  prouvent que nous prêchons  des convaincus,  et c’est aussi  un signe  de leur engagement .

Aujourd’hui nous faisons un constat:  les malades en savent parfois plus  sur leur maladie que les médecins eux même, car le pouvoir informatif du numérique  est phénoménal.

L’explosion des objets connectés, des applications mobiles, l’avènement  des nanotechnologies, des biotechnologies, l’implantation des biocapteurs, l’impression en 3D de molécules médicales, de tissus humais, la chirurgie robotique, l’avènement de l’informatique et des sciences cognitives l’exploitation du Big Data,  toutes ces innovations d’usage, ne sont pas des gadgets,  c’est la médecine déjà d’aujourd’hui et de demain, c’est la santé numérique.  A nous de la formater  pour en faire un bon usage dans les règles les plus respectueuses de l’éthique et des droits humains.

je laisse le soin à toutes les personnes qui vont prendre la parole, de vous en dire plus sur la santé numérique et sur les  différentes conférences qui viendront apporter des éléments et des réponses à notre thème principal qui est : la santé numérique pour un meilleur aces aux soins.

L’année dernière,  en conclusion de nos travaux  du 1er Forum International de la Santé Numérique, nous avions convenu que  le numérique est un puissant outil d’adaptation de l’offre de soins aux attentes des professionnels de la santé et des patients.

Nous avions appelé à différentes recommandations dont:

-La Création d’une fédération de la santé numérique rassemblant les différents acteurs intervenant dans le secteur de la santé et englobant ces derniers dans un cadre à la fois médical, clinique, numérique et juridique.

-La mise en œuvre  des cadres juridiques nationaux relatifs à la télémédecine.

– La mise en place d’une « carte vitale numérisée » avec un identifiant unique pour éviter ainsi plusieurs prestations inutiles voire des doublons, débouchant très souvent sur des dépenses superflues et au dépassement du plafond de la CNAM.

-La révision de  toutes les lois constitutionnelles, les mettre à jour et en phase avec les attentes des professionnels de la santé comme des patients pour que ces derniers soient couverts juridiquement.

Toutes les recommandations ont été publiées dans la revue Réalités.

 

je vous disais tout à l’heure que nous croyons au rassemblement des forces, je persiste et je confirme que je souhaite, avec tous mes collaborateurs, que nos forum  soient des forces de propositions.  Ensuite à la charge des pouvoirs publics d’être réactifs et de choisir ce qui leur semble le mieux pour le pays.

Dans cette optique nous  avions réuni une équipe de travail composée du Forum International  Médical de Réalités, de la Société Tunisienne de télémédecine et eSanté et l’institut Tunisiens des Etudes Stratégique (ITES) afin de mettre les jalons d’un projet de stratégie nationale pour la santé numérique.

Nous devons pouvoir tirer partie des perspectives offertes par le numérique en termes d’organisation des soins, d’information des patients, de collaboration entre tous les acteurs de la santé, mais également de lutte contre les inégalités de santé entre les régions.

L’objectif est de moderniser l’offre de soins à tous les niveaux de la prise en charge, en généralisant l’usage d’outils numériques par les acteurs de l’offre de soins et partant de permettre aux citoyens d’avoir un accès simple et facile aux services de santé. Tout cela doit être assuré  grâce à des systèmes d’information: télémédecine, objets connectés, etc.

Cette stratégie s’appuiera sur les outils et référentiels nationaux en matière d’identification et d’authentification des acteurs, en veillant à assurer un partage et un échange sécurisé des données de santé à caractère personnel (Dossier Médical Informatisé, Dossier Médical Partagé, messagerie sécurisée, etc.).

Ce projet sera débattu et discuté  lors d’une table ronde qui regroupera tous les participants, c’est à dire vous tous,  au cours de la 3e séance  de ce Forum,  le samedi 4 Février 2017.

Africaine-santé

PARTAGER