Rhumatisme psoriasique : un nouveau traitement en bonne voie

0
58

 

Le secukinumab, anticorps monoclonal dirigé contre la cytokine pro-inflammatoire interleukine 17A, réduit les symptômes d’au moins 20% chez la moitié des patients atteints de rhumatisme psoriasique après 6 mois de traitement. Voilà qui en fait un médicament candidat à cette indication. Ces travaux sont parus dans The Lancet.

 

Le secukinumab achève sa phase III de développement clinique dans le traitement du rhumatisme psoriasique et les résultats sont au rendez-vous. Cette molécule est un anticorps monoclonal dirigé contre une cytokine pro-inflammatoire impliquée dans la pathogenèse de cette maladie, l’interleukine 17A.

Cet essai a fait l’objet d’une étude multicentrique randomisée et contrôlée versus placebo. Exactement 397 patients adultes ont été recrutés dans 76 centres en Asie, Australie, Canada, Europe et Etats-Unis. Ils ont été répartis équitablement dans quatre groupes : secukinumab à la dose de 300 mg, 150 mg, 75 mg ou un placebo.

L’administration se faisait par voie sous-cutanée une fois par semaine le premier mois puis une fois par mois. Les auteurs avaient fixé comme critère principal une amélioration de 20% du score symptomatique ACR20 de l’American College of Rheumatology à 24 semaines.

Les résultats montrent que la moitié des sujets inclus dans le groupe secukinumab 300 mg (54%) a atteint ce seuil contre 15% dans le groupe placebo. Ils étaient également 51% dans le groupe secukinumab 150 mg et un peu moins dans le groupe 75 mg avec 29% des patients répondant au critère principal, toujours versus placebo.

A 16 semaines, les effets indésirables les plus fréquents étaient des infections respiratoires hautes y compris dans le groupe placebo. Par ailleurs, les auteurs ont relevé 5% d’effets secondaires graves dans le groupe secukinumab 300mg, 1% à la dose 150mg et 2% dans le groupe placebo.

Voilà qui ouvre la porte à une prochaine demande d’autorisation de mise sur le marché.

 

Référence : Pr Lain B Mclnnes et al. Secukinumab, a human anti-interleukin-17A monoclonal antibody, in patients with psoriatic arthritis (FUTURE 2): a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 trial

The Lancet 2015

Africaine santé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here