Education sexuelle : l’enfant à la découverte de son corps

Très tôt l’enfant se pose des questions sur son corps. Il sait à qui il ressemble et de qui il est différent. Il se fait une image de son propre corps dans sa petite tête. Pour son épanouissement il faut qu’elle soit réelle, positive et qu’il en soit également fière. Mais le corps change au fil des années, pourquoi et dans quels buts se demande l’enfant.

Très tôt également il serait juste d’inculquer certains principes à l’enfant à propose de son corps. Le corps appartient à la personne qui le porte, personne d’autre n’a le droit de porter atteinte à son intégrité. Le corps intervient également dans la sexualité et la reproduction. Dès l’âge de 5 ans et selon ce que l’enfant est capable d’assimiler on lui expliquera les différentes étapes par lesquelles passera le corps et l’image du corps.

Pour la tranche d’âge comprise entre 5 et 8 ans 

Les parents et les éducateurs pourront exposer les différences entre le corps de l’homme et le corps de la femme. Le corps de toute personne, y compris d’une personne ayant un handicap, est unique et a droit au respect.

Le corps de l’homme et le corps de la femme, de même que celui du garçon et de la fille  sont différents et changent au fi l des années. Certaines parties du corps sont considérées comme du domaine privé, et d’autres non.

Le corps change au cours de la croissance, particulièrement à la puberté dont les principales caractéristiques seront décrites à l’enfant dès ce jeune âge. La puberté désigne la période de changement physique et affectif qui survient pendant la croissance et le développement de l’enfant.

Pour l’image du corps, il faut insister auprès de l’enfant, afin qu’il prenne conscience que les corps sont tous différents. Chaque corps (y compris un corps ayant un handicap) est particulier et unique. Toute personne peut être fière de son corps.

Pour ne pas négliger la notion d’intimité et d’intégrité sexuelle, on expliquera r ce que signifie « droits corporels ». Toute personne a le droit de décider qui peut toucher son corps, où et comment. Chaque culture a sa propre façon de respecter l’intimité et l’intégrité corporelle.

Pour les enfants de 9 à 12 ans

il est temps de décrire la structure et la fonction des organes sexuels et reproducteurs. L’anatomie et la physiologie sexuelles et reproductives décrivent des concepts, comme le cycle menstruel, la production de sperme, l’érection et l’éjaculation. Il est courant que les enfants et les jeunes se posent des questions sur le développement sexuel, par exemple pourquoi peut-on avoir plus de poitrine qu’une autre ? Ces changements se produisent-ils chez tout le monde?

On doit également parler à l’enfant du processus de la puberté et du développement de l’appareil sexuel et reproducteur.

A cet âge on donnera plus de détails sur la puberté. La puberté est le signe des changements qui affectent la fonction de reproduction d’une personne. La puberté est une période durant laquelle le jeune subit des changements sur le plan social, affectif et physique.  Pendant la phase de maturation du corps, il est important d’observer une bonne hygiène (par exemple propreté des organes génitaux, hygiène menstruelle, etc.). A la puberté, il est important que la jeune fille  ait accès à des garnitures hygiéniques ou autres protections périodiques et connaisse la façon de les utiliser.

Les changements hormonaux chez le garçon régulent le début de la production de sperme. Les jeunes garçons ont parfois des éjaculations nocturnes à la puberté et à d’autres périodes de leur vie.

Pour l’image du corps il faut faire la distinction entre l’idéal culturel et la réalité du point de vue de l’apparence physique. L’apparence physique est déterminée par l’hérédité, l’environnement et les habitudes de santé. La valeur d’une personne ne dépend pas de son apparence physique. Les idéaux en termes d’apparence physique évoluent avec le temps et varient d’une culture à l’autre.

Entre 9 et 12 ans, l’intégrité corporelle est un chapitre à bien développer. C’est la période pour  définir ce qu’est une « attention de nature sexuelle non désirée » et  montrer comment résister à une attention de nature sexuelle non désirée. A la puberté, l’intimité corporelle devient plus importante. L’accès à un espace privé, notamment à des toilettes et à l’eau, devient plus important pour la fille  pendant la période de sa maturation sexuelle. Toute attention de nature sexuelle non désirée et tout harcèlement envers une fille pendant sa menstruation, mais aussi, plus généralement, à toute autre période, constitue une violation de son intimité et de son intégrité corporelle. Toute attention de nature sexuelle non désirée et tout harcèlement envers un garçon constitue une violation de son intimité et de son intégrité corporelle. Les filles  ne doivent pas avoir honte de parler de la menstruation avec des pairs, leurs parents et des enseignants. Affirmer  son droit à l’intimité est une manière de refuser un harcèlement et une attention de nature sexuelle non désirée.

Entre 12 et 15 ans

Il est admis que l’enfant peut distinguer les aspects biologiques et sociaux de la sexualité et du genre. Le sexe d’un fœtus  est déterminé par les chromosomes, et ce, dès les premiers stades de la grossesse. Les hormones jouent un rôle capital dans la croissance, le développement et la régulation des organes reproducteurs et des fonctions sexuelles. Les pratiques culturelles, traditionnelles et religieuses ont une grande influence sur notre manière de concevoir la sexualité, le genre, la puberté et la reproduction. Chaque culture a sa propre conception de la sexualité, du genre et du moment où il est raisonnable de débuter une activité sexuelle.

Des similitudes et des différences existent entre les filles  et les garçons au niveau des changements physiques, affectifs et sociaux liés à la puberté, l’enfant doit s’en rendre compte. Comme il doit pouvoir faire  la distinction entre puberté et adolescence. La puberté est une période de maturation sexuelle marquée par de grands changements physiques et affectifs et pouvant inquiéter les jeunes.  La puberté survient à des âges différents selon les  personnes et elle produit des effets différents sur les filles  et sur les garçons. L’adolescence désigne la période comprise entre le début de la maturation sexuelle (puberté) et l’âge adulte.

Entre 12 et 15 ans l’image que l’on se fait de son propre corps influe  sur sa santé, son image de soi et son comportement.  Par ailleurs, l’enfant sait que l’apparence physique d’une personne peut modifier  le regard que les autres portent sur elle et leur comportement envers elle. Prendre des médicaments pour changer l’image que l’on a de son corps (par exemple pilules amaigrissantes ou stéroïdes) afin qu’il soit conforme à des normes de beauté irréalistes et liées au genre peut être dangereux.  Il existe des moyens de se faire aider et soigner en cas de  troubles dangereux du comportement alimentaire, comme l’anorexie et la boulimie.

Cet âge est celui de  connaitre les principaux éléments permettant de se prémunir contre toute atteinte de nature sexuelle. Toute personne a droit au respect de son intimité et de son intégrité corporelle. Toute personne a le droit d’avoir le contrôle et de décider librement de sa propre sexualité. L’Internet, les téléphones mobiles et autres nouveaux médias peuvent être des vecteurs d’attention de nature sexuelle non désirée, il faut en parler à l’enfant.

Dr Samira Rekik

PARTAGER