Rhinopharyngite chez l’enfant : Comment reconnaître les signes de complication ?

C’est la première cause  de consultation médicale chez  les enfants. La rhinopharyngite est une inflammation  du rhinopharynx, cette partie située derrière le nez, et  des fosses nasales. Cette maladie touche surtout les enfants en âge préscolaire.

Les causes de la rhinopharyngite

La rhinopharyngite  est causée la plupart du temps par un des nombreux virus en circulation dans l’air, il en existerait environ 200 susceptibles de provoquer des atteintes, plus ou moins sévères, au niveau du pharynx et même de tout l’arbre respiratoire.  Les bactéries sont rarement incriminées dans l’origine de la rhinipharyngite.

Les signes de la rhinopharyngite

Un nez qui coule, souvent bouché, des éternuements, une fièvre, une toux, sont les principaux signes de la rhinopharyngite. L’écoulement nasal peut être clair, visqueux ou alors plus coloré, verdâtre,  et épais et même purulent.  Mais il faut savoir que ce n’est pas parce qu’il y a du pus que la rhinopharyngite est d’origine bactérienne. Il en est de même pour la fièvre qui peut atteindre les 40° surtout le matin, avec des vomissements et de la diarrhée.

L’enfant a du mal à avaler, il présente des ganglions au niveau   des deux côtés de la base du crâne, les oreilles sont elles aussi le siège d’une inflammation douloureuse.

Que faut-il faire ?

La rhinopharyngite est une maladie sans gravité dont l’évolution est dite spontanée, c’est-à-dire qu’au bout de 7 à 10 jours elle va guérir spontanément sans aucun traitement. Certaines rhinopharyngite peuvent se compliquer et nécessitent une consultation chez le médecin. Il faut y penser si :

-La fièvre dure plus de  3-4 jours,

-l’écoulement nasal et la toux persistent au-delà de 7 à 10 jours

– la toux persiste au-delà de 10 jours

-s’il y a un  changement de comportement de l’enfant il ne mange pas, il est de mauvaise humeur, il est toujours somnolent et se réveille le soir

-il y a un écoulement au niveau des oreilles qui font très mal

-il y a du pus au niveau des conjonctives,

-il y a un œdème au niveau des yeux

-Il y a une gêne respiratoire

Dans tous ces cas il faut penser à la possibilité d’une infection respiratoire « basse » comme une bronchite, une  bronchiolite ou  plus grave une pneumonie.

Complications des rhinopharyngites : pourquoi ?

Certaines rhinopharyngites se compliquent pour les raisons suivantes :

-l’enfant vit en collectivité crèche, jardins d’enfants, écoles ,  ou dans un milieu familial tabagique

-l’âge  de l’enfant : entre 6 mois et 4 ans, les enfants font souvent des otites et cela peut compliquer la rhinopharyngite.

-Si l’enfant est porteur d’une autre maladie : asthme, diabète etc.

Quel Traitement ?

Une  rhinopharyngite non compliqué nécessite juste un traitement de confort. Soigner la fièvre est en général largement suffisant.  Le nez peut être soigné avec du sérum physiologique. Les gouttes nasales et les traitements à base de corticoïdes et de vasoconstricteurs (pour stopper l’écoulement nasal) sont interdits pour les enfants de moins de 16 ans. Le traitement antibiotique n’est pas justifié chez l’adulte comme chez l’enfant. Son efficacité n’est  pas démontrée  et  Ils exposeraient à des effets indésirables.

Samira Rekik-Africaine-santé

PARTAGER