Semaine mondiale de la vaccination : Changer la donne

Lors de la Semaine mondiale de la vaccination 2016, organisée du 24 au 30 avril, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) met en lumière certaines avancées récentes dans la couverture vaccinale et décrit de nouvelles mesures que les pays peuvent prendre pour Combler les lacunes en matière de vaccination et atteindre les cibles mondiales fixées pour 2020.

«L’an dernier, la vaccination a remporté des victoires remarquables contre la poliomyélite, la rubéole et le tétanos maternel et néonatal», indique le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. «Mais c’étaient des victoires isolées. La poliomyélite a été éliminée dans 1 pays, le tétanos dans 3 pays et la rubéole dans 1 région géographique. Le défi consiste à ce que les victoires comme celles-ci deviennent la norme.»

La vaccination permet d’éviter 2 à 3 millions de décès par an, mais on pourrait sauver 1,5 million de vies supplémentaires en améliorant la couverture vaccinale dans le monde. On estime aujourd’hui que 18,7 millions d’enfants, soit près d’1 sur 5 dans le monde, ne bénéficient pas encore de certaines vaccinations systématiques pour des maladies évitables, comme la diphtérie, la coqueluche ou le tétanos.

Africaine-santé

PARTAGER