Tabagisme: la cigarette préfère les …

En lui donnant une image glamour et raffinée à travers la mode, la publicité, le cinéma ou la télévision, l’industrie du tabac s’est employée à façonner une image sociale positive de la cigarette auprès des femmes. Or il a été démontré que, pour une même quantité de tabac consommée, elles ont un risque de complications liées à cette addiction plus élevé que les hommes.

 

Oui il semblerait qu’en matière de  ravages la cigarette  préfère les femmes

 

Le tabagisme féminin a explosé, partout dans le monde.

selon l’OMS, L’industrie du tabac cible les femmes de façon agressive pour élargir sa base de consommateurs et remplacer ceux qui cessent de fumer ou qui meurent prématurément d’un cancer, d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral, d’emphysème ou d’une autre maladie liée au tabac.

 

Les filles et les garçons se mettent à fumer pour des raisons différentes et les effets nocifs de la consommation de tabac sont différents chez les hommes et chez les femmes. Environ 1,5 million femmes meurent chaque année à cause du tabagisme.

 

Infarctus du myocarde, BPCO et cancer du poumon ne sont plus des « maladies d’hommes »

Le cancer du poumon, la BPCO et l’infarctus du myocarde ont longtemps été considérées comme des pathologies presque exclusivement masculines. Désormais, elles figurent parmi les principales causes de mortalité féminine.

 

D’autres recherches se sont attachées à étudier le retentissement de campagnes d’incitation à l’arrêt du tabac, différenciées selon le sexe. Elles ont mis en lumière qu’il est bénéfique de distinguer les messages en fonction du genre de ceux auxquels ils s’adressent, ceux qui augurent des changements pour l’opération Mois sans tabac de l’année prochaine…

Mieux comprendre l’épidémie de tabagisme et la combattre chez les femmes est un élément important de toute stratégie de lutte antitabac.

 

Africaine-santé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here