Le mariage protège la santé des hommes, pas celle des femmes

Le mariage est bénéfique pour la santé physique et morale des  hommes mais pas pour celle des femmes, comme le montrent trois études. Ainsi, les hommes âgés célibataires ou veufs sont plus à risque de fragilité osseuse, donc de fracture, que ceux qui sont mariés. Ce constat n’est pas vrai pour les femmes, les veuves ayant un moindre risque de fragilité osseuse que les femmes mariées

En observant également cet échantillon de 1.900 personnes de plus de 65 ans suivies pendant quatre ans, l’université de Padoue (Italie) a noté que les veuves étaient moins sujettes au stress et que les femmes célibataires étaient moins fragiles et moins exposées à des risques de chutes ou d’hospitalisation. La situation est inversée chez les hommes

Enfin, lors d’un débat littéraire organisé par l’Université d’Oxford sur le thème « Démence, comment pouvons-nous nous protéger? », le Pr Lawrence Whalley, spécialiste en santé mentale à l’Université d’Aberdeen (Ecosse), a montré que le fait, pour un homme vivre, avec une femme cultivée et intelligente avait un impact aussi positif sur les facultés cognitives que des activités de stimulation cérébrale comme la lecture, l’écriture ou la visite de musées.

Africaine-santé

PARTAGER