Un œuf par jour réduit le risque d’accident vasculaire cérébral

Selon les résultats d’une nouvelle méta-analyse globale d’études de cohortes prospectives, qui a été publiée dans la revue Journal of the American College of Nutrition, consommer jusqu’à un œuf par jour réduit le risque d’accident vasculaire cérébral de 12 %.  C’est ce que rapporte le site médical en ligne univadis.fr

Par ailleurs, le résumé des associations de l’étude a montré qu’il n’existe aucune association clairement établie entre la consommation d’œufs et une augmentation ou une diminution du risque de maladie cardiaque coronaire (MCC).

L’investigateur principal de l’étude, le Dr Dominik Alexander, a déclaré que des travaux mécanistes sont nécessaires pour comprendre le lien qui existe entre consommation d’œufs et risque d’accident vasculaire cérébral. Toutefois, il a avancé l’hypothèse selon laquelle « les œufs possèdent de nombreux bienfaits nutritionnels, notamment des antioxydants, qui s’avèrent réduire le stress oxydatif et l’inflammation. Ils sont également une excellente source de protéines, ce qui a été associé à une diminution de la pression artérielle ».

Même si de nombreux consommateurs ont évité de manger des œufs ou ont réduit leur consommation d’œufs ces dernières années en raison de préoccupations liées au cholestérol, la consommation d’œufs est repartie à la hausse plus récemment. Les Directives alimentaires destinées aux Américains de 2015 ont supprimé la limite quotidienne sur le cholestérol alimentaire et ont noté que les œufs, riches en nutriments, représentent une source abordable et accessible de protéines de haute qualité.

Africaine-santé

PARTAGER