Contre la gueule de bois, le remède miracle est..

Des chercheurs de l’Université de Guangzhou, en Chine, ont passé au banc d’essai 57 boissons afin de mesurer leurs effets sur la « gueule de bois ». Ces travaux ont consisté au préalable à mieux définir les facteurs qui causent les tourments des lendemains de soirées arrosées.

Boire de l’alcool à forte dose sur un court laps de temps met l’organisme à dure épreuve et les symptômes, tels que nausées, maux de tête et langue pâteuse, apparaissent généralement au réveil. Les signes de la gueule de bois sont, en fait, dus au mécanisme chimique que l’organisme met en place pour se défendre contre cette surconsommation d’alcool. Le foie libère notamment une enzyme appelée ADH qui décompose l’éthanol contenu dans l’alcool et le transforme en acétaldéhyde.

Les chercheurs ont donc cherché à savoir quels breuvages augmentaient la vitesse d’élimination de l’alcool par les enzymes hépatiques. Deux sodas chinois accélèrent le processus naturel de désintoxication. L’une de ces boissons aux extraits de citron serait l’équivalent du « Sprite ». Ainsi, peu de temps après la publication de cette étude dans la revue Food and Function de la Royal Society of Chemistry, les médias anglo-saxons se sont faits les relais de ce « remède miracle » contre les excès alcooliques, une démarche que condamne le corps médical qui y voit une manière de banaliser les effets dévastateurs de l’alcool.  « Les maux induits par l’alcool sont bénéfiques, ils alertent sur la toxicité du produit et les gommer est dangereux. »

Africaine-santé

PARTAGER